Activités : Côté Terre
Huahine depuis la route
Activités : Côté Mer
Huahine depuis le lagon
La Vie De L’île
Vie, histoire, géographie…

Découvrez L’île De Huahine À Travers Ses Activités Et Son Histoire

❖ Entre terre, mer et histoire :

  • Grâce à votre voiture, minibus ou scooter, découvrez le côté terre de l’île de Huahine,
  • Profitez de votre bateau pour explorer les motus et les plages de Huahine côté mer,
  • Apprenez-en un peu plus sur la vie de l’île, son histoire et sa géographie.

Activités : Côté Terre ▴

Activités : Côté Terre▴
Huahine depuis la route

Découvrez Huahine depuis la route

Utilisez VOTRE voiture pour profiter des charmes de Huahine, côté Terre…

 

❖ Avec votre voiture, découvrez :

  • Les marae : On trouve des marae (temple Polynésien) en bord de mer et dans la vallée de Maeva. Un Fare Potee se trouve dans le lac de Maeva, sous la forme d’une grande maison ovale, réservée aux chefs et aux assemblées. Il a été reconstruit à l’identique en 1974 en bambous et en pandanus.
    Les sites considérés comme les plus sacrés par les anciens Polynésiens étaient bien ceux de leur marae, grandes constructions en pierre. Les marae étaient principalement réservés au culte des Dieux, dirigé par un roi, mais d’autres événements importants pouvaient s’y dérouler, la célébration d’une victoire, d’un mariage, ou des sacrifices humains.
  • Cultures : On trouve sur les motus de grandes cultures, comme celles des pastèques et des melons, qui alimentent toute la population de l’île, les marchés de Papeete, les hôtels et les bateaux de croisière. En plus des fruits et légumes à usage culinaire (taro, uru, bananes…) on trouve des fruits et plantes médicinales et aromatiques.
  • Tiare Tahiti : Le gardénia Tahitensis est une parure, un parfum et un rite des échanges amoureux et protocolaires. L’arbuste de petite taille, aux feuilles vert-foncé produit des fleurs de cinq à huit pétales. Toutes les fleurs sont hermaphrodites, possédant pistil et étamine. C’est une des rares espèces indigènes de la Polynésie, c’est aussi l’emblème de Tahiti et de ses îles.
    On peut ainsi la voir sur les colliers de fleurs offerts aussi bien aux touristes arrivant en Polynésie qu’aux Tahitiens quittant les îles. Ainsi que sur les couronnes de fleurs portées par de nombreuses femmes dans la vie courante ou lors des fêtes ou cérémonie. Enfin, on peut la voir tous les jours passée à l’oreille des jeunes et moins jeunes qui manifestent (avec plus ou moins de liberté) leur attachement (oreille droite) ou leur célibat (oreille gauche) !…
    Elle fait également l’objet de confection de bouquets décoratifs et est utilisée dans la fabrication de l’huile de massage le “monoï Tiare”.
  • Le nono : est aussi un fruit de grande valeur avec lequel les mamas soignent différentes maladies cancéreuses, plaies infectées etc…
  • La vanille : La vanille (vanira en tahitien) qui appartient à la famille des Orchidées grimpantes, n’est pas d’origine polynésienne et sa généalogie est complexe. La première plante à avoir été importée dès 1846 pour une culture d’essai vient de la Réunion. Entre 1949 et 1966 une grande production de plus de 200 tonnes par an a été récoltée. Et en 2003, le gouvernement a lancé un appel d’aide de subventions sur les serres de vanille, ce qui a entraîné une production de plus de 20 000 tonnes de vanille par an.
  • Le four tahitien : Le principe du four Tahitien “a’hima’a”, où les aliments cuisent à l’étouffée sur des galets brûlants est toujours respecté, et sa confection est toujours très régulière chez de nombreuses familles de l’île. La plupart des aliments sont disposés dans des paquets tressés en feuilles de palmier. Il peut y avoir des cochons de lait, du poulet au “fafa” (sorte d’épinard), et autres délicatesses comme les “po’e”, des fruits ou légumes locaux tel bananes, uru (fruit de l’arbre à pain), taro etc… on trouve souvent ce genre de cuisine lors de fêtes (petites ou grandes) ou de mariages à la Tahitienne.

❖ Quelques unes des activités de Huahine :
  • Tour de l’île en 4×4 : Découvrez l’île en tour guidé safari avec des professionnels de l’île. Entre la culture, la flore, les vues panoramiques, les anguilles sacrées aux yeux bleus et les histoires des dieux Polynésiens. Pensez à consulter nos Tours Safaris 4×4!
  • Eden park : Visite d’un grand jardin de fruits bio et vue panoramique sur les 3 baies.
  • Restaurant : De nombreux restaurants sont ouverts toute la semaine, ainsi que des snacks ou roulottes avec leurs préparations de l’île : on trouve facilement de quoi satisfaire tous les goûts.

 

Activités : Côté Mer ▴

Activités : Côté Mer▴
Huahine depuis le lagon

Découvrez Huahine depuis le lagon

Utilisez VOTRE bateau pour profiter des charmes de Huahine, côté Mer…

 

❖ Avec votre bateau à moteur :
  • Découverte du lagon : Vous aurez la possibilité de naviguer à votre guise à bord de votre bateau, pour faire le tour du lagon en toute liberté et explorer les motus déserts, les jardins de corail et les plages inexplorées…
  • Pêche lagonaire : bien calé avec le porte-canne du bateau, tout le long de la baie de Maroe et dans le lagon autour de Huahine Nui et Huahine Iti, vous pouvez pêcher plusieurs sortes de poissons. 

 

❖ Quelques unes des activités nautiques de Huahine :
  • Tour guidé en bateau ou pirogue : Tour de l’île très confortable, départ de Fare vers 09h30 du matin, visite de la ferme perlière, de plusieurs jolis jardins de corail ou vous pouvez plonger avec votre masque et tuba, déjeuner sur le motu de sable blanc, et retour vers Fare en faisant le tour de la petite île dite Huahine Iti. Arrivée vers 16h00.
  • Tour en jet-ski organisé Tour de l’île en jet-ski et déjeuner privé les pieds dans l’eau.
  • Shark feeding : venez à la rencontre des requins, observez-les depuis la plateforme, ou immergez-vous en leur compagnie.
  • Club de plongée : Il y a deux clubs de plongée spécialisés (niveau baptême à professionnel), l’un sur Huahine Nui et l’autre sur Huahine Iti. 
  • Pêche au gros : Agréés et assurés, départ le matin et retour le soir, au menu : Espadon, Thon rouge, Mahimahi etc…

La Vie De L’île ▴
Huahine,  Polynésie Française   :   Où l’authenticité n’est pas un folklore !

La Vie De L’île▴
Vie, histoire, géographie…

En savoir plus sur l’île de Huahine

Découvrez l’histoire et la vie de l’île…

Généralités...

Huahine se trouve dans les îles de la Société, à 175 km au Nord-Ouest de Tahiti (30 minutes de vol). Et à 35 km environ à l’est de Raiatea et de Tahaa. On peut joindre Bora Bora en 15 minutes de vol (environ 56 km). De nombreux navires et avions desservent cette île régulièrement. Elle est dotée d’infrastructures modernes et comporte de multiples commerces où il est possible d’acheter la plupart des produits courants. Vous y trouverez également plusieurs banques et un bureau de poste. Différentes agences de location vous proposeront des vélos, des scooters et des voitures. La ville principale de Huahine se nomme Fare, l’image même d’un port somnolent des mers du Sud.

Géographie…

Huahine est un ancien volcan dont le centre s’est effondré et a été envahi par la mer. Cette île d’une superficie de 75 km2 est composée maintenant de 2 massifs montagneux, Huahine Nui (“grande Huahine”) et Huahine Iti (“petite Huahine”), séparés par les baies de Maroe et de Bourayne et protégés par un lagon turquoise brisé auquel on accède par 5 passes principales. On y parle la même langue qu’aux îles de la Société, à quelques nuances près. Huahine se distingue pourtant par la variété intime de ses paysages, découpés en petites vallées encaissées et multiples baies; comme par ses 8 villages principaux, aux maisonnées massées les unes contre les autres et aux personnalités bien différenciées.

Les huit villages…

La population de Huahine est répartie sur 8 villages, 4 à Huahine Nui (Fare, Maeva, Faie et Fitii) et 4 à Huahine Iti (Maroe, Haapu, Parea et Tefarerii).

Huahine Nui
Fare
Ce village fût, dès les années 1830, un port de relâche pour les navires baleiniers qui remontaient vers le Nord, suivant la course des cétacés pendant les mois de mai à juin.
La capitale de Huahine s’étend en façade le long du front de mer. Différents commerces trônent le long d’une rue unique et ombragée d’arbres. Le marché et les roulottes apportent une animation permanente.
Fare donne sur la baie de Haamene que 2 passes ouvrent vers l’océan, dont celle d’Avamoa, au nord, principal accès de la navigation inter-île, mais qui constitue aussi un lieu mythique pour les surfeurs.

 

Maeva
Dans les temps anciens, Huahine était le centre de la culture polynésienne. Maintenant, de toutes les îles de la Polynésie française, Huahine est la plus riche en sites archéologiques. Dans le seul village de Maeva, il y a une trentaine de marae (lieu de cérémonie) restaurés.
Le lac Fauna Nui communique avec la mer par un chenal étroit. On peut y voir des pierres empilées formant un “V”. Ces édifices sont d’anciens pièges à poissons et qui sont encore utilisés de nos jours exactement comme il y a des centaines d’années. Le poisson est poussé vers les pièges par le reflux des marées.

 

Faie
Faie est un village célèbre pour ses anguilles. Vous pourrez les approcher et même les toucher. C’est aussi le point d’accès pour se rendre au belvédère qui culmine à 200 m avec une vue époustouflante sur la baie de Maroe.

 

Fitii
Fitii est un village tranquille où coule la rivière Vaiuraura. Il y pousse des mape (chataîgne polynésienne), de la vanille, des pacayers ; un véritable jardin d’Eden reflétant la conservation du passé et de la culture polynésienne.
On peut y voir un ancien site de la NASA, servant à l’observation des déplacements des plaques tectoniques.

 

Huahine Iti
Maroe
Attention, la descente du belvédère est une pente de 20%. Elle mène à l’unique pont reliant Huahine Nui à Huahine Iti.
Sur votre droite, vous aurez une vue sur la baie de Bourayne, ainsi que sur le motu (îlot) Vaiorea et l’île de Raiatea à l’horizon, et sur votre gauche, une magnifique vue sur la baie de Maroe.

 

Haapu
A la fin des années 1950, les anthropologues américains du Bishop Museum de Hawaii, étudièrent dans le détail la vie à Haapu, lieu choisi comme l’exemple d’une communauté maohi insulaire.
Ce village lacustre d’autrefois, sur pilotis, a gagné en largeur grâce à des remblais sur le lagon. La route qui mène au centre ville est sans issue.

 

Parea
Situé à l’extrême Sud de Huahine, Parea possèdent de superbes plages de sables blancs. Ce lagon de rêve sert de lieu de mouillage à plusieurs voiliers qui viennent jeter l’ancre pour quelques jours.
Différentes agricultures se succèdent : taro, manioc, vanille, bananiers.

 

Tefarerii
Côté mer, une petite marina permet aux petits bateaux de s’amarrer ; côté lagune, on y cultive des moules.
Du fond de la baie Apoomatai, vous aurez une vue imprenable sur une cheminée volcanique portant le nom évocateur de Te moa o Hiro (le pénis de Hiro).

Histoire…

Histoire ancienne
D’après les études archéologiques et linguistiques, les ancêtres polynésiens sont arrivés du Sud-Ouest de l’Asie. Ils sont arrivés sur les côtes du Nord de la Nouvelle Guinée il y a à peu près 4000 à 5000 ans et ils sont progressivement partis pour Fidji et Tonga vers 1500 AC et vers Samoa vers 100 AC. Les marquises ont seulement été habitées vers 300 après JC.
Cette colonisation s’est faite par le biais de grands voyages, effectués en pirogues construites par les polynésiens, en apportant avec eux des plantes, des fruits, des animaux et autres nourritures importantes à la survie de l’homme.
Histoire récente
Cook fût le premier européen à visiter Huahine en 1769. Il effectuera ensuite plusieurs voyages pour Huahine au cours desquels il permit à un jeune polynésien du nom d’Omai de faire le tour du monde et de séjourner en Angleterre durant quelques années.
En 1809, les missionnaires protestants Davies et Bennet entreprennent un tour de l’île pendant 1 an durant lequel ils tiendront un journal détaillé.
De 1847 à 1888, après de longues séries d’escarmouches et de négociations, Huahine bascule sous le protectorat français. L’annexion définitive suivra en 1897. Les missionnaires français remplacent ainsi les missionnaires anglais. L’octroi de la citoyenneté française n’aura lieu qu’en 1946.